Quelles différences entre un LMS et un LXP ?

Dans le domaine de la formation en ligne, il existe différents types d’outils pour accompagner les apprenants et les formateurs. Parmi eux, on trouve notamment les Learning Management Systems (LMS) et les Learning Experience Platforms (LXP), parfois également appelées « plateformes d’apprentissage nouvelle génération ».

Si ces deux solutions présentent des similitudes, elles ont aussi des différences notables qu’il est important de connaître avant de choisir l’une ou l’autre. Cet article a pour but de vous présenter les principales différences entre un LMS et un LXP.

difference lms lxp

Fonctionnalités et objectifs d’un LMS


Le LMS (Learning Management System) est un outil qui permet de créer, gérer et diffuser des formations en ligne.

Il se caractérise principalement par les fonctionnalités suivantes :

  • Un système de gestion des utilisateurs : les formateurs peuvent inscrire des apprenants, attribuer des rôles, créer des groupes et assigner des parcours de formation.

  • Un éditeur de contenu : les formateurs ont la possibilité de créer facilement du contenu pédagogique sous différentes formes (texte, images, vidéos, quiz, etc.).

  • Un système de suivi de la progression : les formateurs peuvent suivre en temps réel la progression de leurs apprenants, consulter leurs performances, générer des rapports personnalisés, etc.

  • Une plateforme d’évaluation : les apprenants peuvent passer des tests, des examens et obtenir des certifications en fonction de leurs résultats.

  • Une interface intuitive et personnalisable : chaque utilisateur (formateur ou apprenant) peut personnaliser son espace personnel et accéder aux différents modules de formation.


Fonctionnalités et objectifs d’un LXP

Le LXP (Learning Experience Platform), quant à lui, met davantage l’accent sur l’expérience utilisateur en proposant des parcours de formation plus personnalisés, flexibles et engageants. Les principales caractéristiques d’un LXP sont :

  • Un moteur de recommandation : l’intelligence artificielle analyse les centres d’intérêt, les compétences et les antécédents des apprenants pour leur suggérer automatiquement des ressources pertinentes et adaptées à leurs besoins.

  • Une intégration facile avec des sources externes de contenu : l’outil permet d’accéder à des contenus diversifiés en provenance de différentes sources (MOOC, plateformes vidéo, etc.) sans avoir besoin de les importer directement dans le LXP.

  • Une approche sociale et collaborative : les apprenants ont la possibilité d’échanger entre eux, de partager leurs réalisations et de travailler ensemble grâce à des espaces dédiés au travail collaboratif.

  • Des parcours de formation modulables : les apprenants peuvent explorer différents modules à leur rythme, selon leurs préférences et leurs disponibilités.

  • Une interface moderne et ludique : l’outil met en avant des éléments graphiques attractifs, des fonctionnalités interactives (badges, classements, etc.) et une navigation fluide qui incite les apprenants à s’investir davantage dans leur formation.

L’objectif principal d’un LXP est donc de proposer une expérience d’apprentissage enrichie, axée sur la personnalisation, la diversité des contenus et l’interaction entre les apprenants.


Les différences majeures entre un LMS et un LXP


lms vs lxp

Gestion du contenu versus expérience utilisateur


La première différence notable entre un LMS et un LXP réside dans l’approche adoptée pour gérer le processus d’apprentissage.

Le LMS se concentre principalement, comme pour une plateforme de formation en ligne, sur la gestion administrative et logistique de la formation, tandis que le LXP met davantage l’accent sur l’expérience utilisateur.

Ainsi, le LXP offre généralement une interface plus engageante, intuitive et personnalisée, qui vise à encourager l’apprenant à explorer son environnement et développer ses compétences de manière autonome.


Contenu centralisé versus contenu diversifié

Dans un LMS, le contenu pédagogique est généralement créé et hébergé directement sur la plateforme. Cela permet une gestion totalement centralisée du contenu, mais peut également limiter la variété des ressources disponibles pour les apprenants.

Le LXP, quant à lui, propose une approche plus ouverte en intégrant des sources externes de contenu et en laissant plus de flexibilité aux apprenants pour se constituer leur propre parcours.


Formateur comme référent versus autonomie de l’apprenant

Dans un LMS traditionnel, le formateur est généralement perçu comme le principal référent du processus d’apprentissage. Il organise les cours, fournit les supports pédagogiques et évalue les performances des apprenants.

Avec un LXP, l’apprenant prend une place plus centrale dans la formation puisqu’il est encouragé à construire son parcours d’apprentissage de manière autonome, selon ses propres besoins, envies et objectifs.

Approche « top-down » versus approche « bottom-up »

Enfin, on peut noter que le LMS repose sur une approche dite « top-down », où le contenu est organisé selon une logique descendante (du formateur vers l’apprenant), tandis que le LXP s’appuie plutôt sur une approche « bottom-up », axée sur les attentes et les intérêts individuels des apprenants.

Cette nouvelle approche favorise une dynamique d’apprentissage où chacun est libre d’explorer, partager et développer ses compétences à son rythme et selon ses préférences.


Comment choisir entre un LMS et un LXP ?

Pour choisir entre un LMS et un LXP, il est essentiel de bien définir vos objectifs, vos contraintes et votre public cible. Vous pouvez vous poser les questions suivantes :

  • Quelle est la nature de vos formations (formelles, informelles) et à qui sont-elles destinées ?

  • Quel est le niveau d’autonomie souhaité pour les apprenants ?

  • Quelle importance accordez-vous à l’expérience utilisateur et à la personnalisation des parcours ?

  • Quelles ressources pédagogiques souhaitez-vous mettre en place (contenus internes, externes, collaboratifs) ?

  • Quels types d’évaluations et de suivis de performance prévoyez-vous ?

  • Quel budget êtes-vous prêt à consacrer à l’outil (achat, maintenance, formation) ?


Une fois ces éléments bien définis, il vous sera plus facile de choisir entre un LMS et un LXP en fonction de leurs forces respectives et de leur capacité à répondre à vos exigences.

Retour en haut